01/04/2008

Preud'Homme à l'opposé de Mathijssen...

"Qui sera Champion?" Cette question n'a plus de raison d'être à l'issue de cette 28e journée. La vraie question est "Quand le Standard sera Champion?" ! Les Liégeois ont encore prouvé ce week-end suite à leur victoire à Malines, qu'ils ont tout pour être sacrés cette année. Après 28 rencontres de championnat, les hommes de Michel Preud'Homme sont toujours invaincus et ont accentué leur avance sur le deuxième. Neuf points d'avance à 6 journées de la fin de la saison... du jamais vu en bord de Meuse.

Outre la confirmation des ambitions et de la solidité des Rouches, le retour de Preud'Homme en terre malinoise était un grand moment de ce week-end. Michel est un des seuls entraîneurs en Belgique à inspirer le respect et l'admiration. L'accueil réservé, derrière les casernes, à leur ancien gardien était fabuleux. La communion entre, probablement, les deux meilleurs supporters de club du pays restera un grand moment de ce championnat.

Tout le contraire de Mathijssen, qui vit un calvaire depuis quelques semaines du côté de la Venise du Nord. Il peut, aujourd'hui, oublier le titre et peut-être même la deuxième place... Son manque d'honnêteté, sa mauvaise foi lors des interviews, fait l'unanimité dans tout le pays. Jacky est occupé de se créer une triste réputation à l'échelle nationale, qui n'a d'équivalent que celle de la sympathie qu'inspire Preud'Homme.

À méditer Monsieur Mathijssen...

François

15:18 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/03/2008

Ligue Pro: La fin de semaine infernale...

Bien que les dirigeants mauves annonçaient haut et fort que le Bayern était intouchable. Anderlecht espérait secrètement taquiner le favori de cette Coupe UEFA.  Jeudi soir sur le coup de 21 heures... La déception était énorme. Le Sporting a subi sa plus grande défaite européenne sur son terrain: 0-5! Les Allemands étaient irrésistibles mais les Mauves regretteront toujours ce carton rouge de Wasilewski, qui est pourtant un des joueurs les plus expérimentés du noyau d'Ariel Jacobs. L'international polonais est un habitué des stupides cartons, passe encore en championnat mais face au Bayern! Jusque-là, les Mauves avaient canalisés les offensives teutones... Et dire qu'il faut encore jouer le match retour devant 70.000 supporters déchainés!  La question à se poser est de savoir si cette défaite aura des conséquences positives ou négatives sur l'état d'esprit des stars anderlechtoises...  Ce revers a certainement touché l'orgueil des Mauves! A eux de réagir, dès ce week-end face à Charleroi! D'autre part, la ligue professionnelle travail (toujours) à une réforme du championnat de division 1. Une réduction du nombre d’équipes au sein de l’élite (de 18 à 16) est maintenant prévue pour la saison 2009/10. Le président de La Gantoise et de La Ligue Pro, Ivan De Witte, aimerait entériner une décision dans la journée de vendredi.  Le problème est énorme: d'une part, aucun des petits ne veut risquer la culbute en deuxième division. D'autre part, les formations de division 2 ont refusé la proposition de 10 millions d’euros pour trouver un accord. L'enjeu est énorme car les ténors que sont Anderlecht et le Standard menacent de gérer eux-mêmes leurs "droits tv". Le combat entre les petits et les grands semblent bien difficiles à gérer... Il faudra trouver un compromis financier pour indemniser les clubs qui devront effectuer la culbute car 4 clubs pourraient descendre la saison prochaine... Pas simple! Sans accord, le football belge reste paralysé!

17:03 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/02/2008

Malines en lutte pour le titre virtuel de champion 2008!

Nous allons entamer la 24e journée de la Jupiler League. Il me semblait intéressant d'analyser le classement général depuis la reprise de la compétition. Les tendances générales semblent se dégager... Il y a les équipes qui confirment comme Bruges, le Standard ou même le Cercle, celle qui étonnent comme Malines et Dender (merci le Mercato), celles qui décoivent Mouscron et Genk et enfin celle qui persiste dans le mauvais: le Brussels.

La course au titre serait également passionnante car 7 équipes se tiennent en 3 points dont le surprenant Malines. Il est également étonnant de constater qu'en 2008, Lokeren, Genk et Mouscron seraient les mauvais élèves de la classe.


Après 6 journées de championnat en 2008:
1 FC Bruges: 13 points
2 Anderlecht: 13 points
3 Standard: 12 points
4 Cercle Bruges: 11 points
5 Westerlo: 11 points
6 La Gantoise: 11 points
7 FC Malines: 10 points
8 Dender : 9 points
9 G. Beerschot: 9 points
10 Mons : 8 points
11 Zulte Waregem: 8 points
12 Saint-Trond: 7 points
13 Charleroi: 7 points
14 Roulers: 6 points
15 Lokeren: 4 points
16 Racing Genk: 2 points
17 Mouscron: 1 point
18 Brussels: 1 point

François Vantomme

11:45 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot, jupiler league |  Facebook |

26/02/2008

Coupe du Monde 2018: avantage Belgique!

C'est officiel, la Belgique et la Hollande sont officiellement dans la course à l'organisation de la Coupe du Monde 2018.
Les Etats-Unis, le Mexique, l'Angleterre, la Russie, l'Espagne et le Portugal, mais aussi la Chine, le Japon et l'Australie ont manifesté leur intérêt pour organiser la Coupe du Monde 2018. Il est vrai que ces pays pourraient être de sérieux candidats, mais divers événements récents pourraient donner un avantage définitif aux Belges...
Tout d'abord, le Président de la FIFA a déjà annoncé qu'il n'était plus aussi favorable au système de tournante entre les continents donc l'Europe à toutes les chances d'organiser l'épreuve. On imagine d'ailleurs mal que la Coupe du Monde échappe aux Européens.
Ensuite, la candidature belgo-hollandaise, poussée par Alain Courtois, est la première à arriver sur le bureau de Sepp Blatter. Ce qui pourrait constituer un petit avantage d'autant plus que nous avons prouvé que nous étions capables d'organiser un événement comme l'Euro 2000 avec succès.
La Russie ne semble pas prête et capable d'organiser cet événement aussi bien pour des raisons politiques que pour des raisons logistiques. La candidature Espagne ? Portugal semble déjà battre de l'aile, car le Portugal a déjà annoncé son intention de se retirer du projet... L'Espagne, seule, ne souhaite pas s'investir dans une telle organisation.
Le concurrent le plus sérieux semble donc être l'Angleterre. Certes, elle va organiser les Jeux Olympiques en 2012 mais elle est la terre du foot. Elle attend la Coupe du monde depuis 1966 et dispose déjà d'infrastructures magnifiques. La Fédération Anglaise est très puissante et cette candidature dispose du soutien de plusieurs figures marquantes et influentes au sein de la FIFA (Platini, Beckenbauer,...). Autant dire que le combat semblait perdu...
Coup de théâtre, la Premier League veut organiser une 39e journée de championnat en dehors du territoire anglais. Celle-ci pourrait rapporter £ 100millions aux clubs de Premier League! Le hic c'est que la Fédération anglaise est contre ce projet et que la FIFA a déjà annoncé son mécontentement face à ce projet. Franz Beckenbauer, membre du comité exécutif, n'a pas hésité, à titre personnel, à prévenir l'Angleterre. "Si vous vous opposez aux décisions de la FIFA, vous n'aurez pas son soutien et vous pourrez vraisemblablement oublier la Coupe du Monde 2018".
L'Angleterre devra donc choisir entre cette journée de championnat lucrative en Asie ou une Coupe du Monde... Choix difficile qui pourrait faire l'affaire de la Belgique et des Pays- Bas...

16:10 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2008

Le tournant du championnat: Bordeaux !

D'aucun affirme que le championnat va peut-être se jouer ce week-end ! Il est vrai que le programme proposé est plus qu'alléchant. Le Club de Bruges va aborder le match au sommet contre le Standard dans une position de leader avec trois points d'avance. Si les Flandriens devaient s'imposer, les Liégeois seraient relégués à une distance respectable. Bien plus que les 6 points de retard, nous ne sommes tout de même qu'en février, c'est surtout le moral des hommes de  Michel Preud'Homme qui serait atteint.  Par contre depuis la victoire, dans la douleur, des Mauves face à Bordeaux en Coupe UEFA, l'euphorie semble régner du côté du Parc Astrid. Les joueurs semblent métamorphosés et osent même encore prétendre aux lauriers en fin de saison! Si les Mauves confirmaient ce dimanche face à Mouscron et que le standard triomphait en terre brugeoise. Les Anderlechtois reviendraient en outsiders à 8 points des deux équipes, mais avec un moral gonflé à bloc. Utopique? Peut-être, mais si une équipe est capable de réaliser de tels exploits, c'est bien Anderlecht. Le club cher à Van den Stock nous a déjà habitués à pareils exploits sous les ordres de Dockx et Vercauteren. L'apport des Pieroni, Gillet, Chatelle et Vlcek pourrait être décisif... tout comme l'absence prolongée d'Ahmed Hassan! Autre rencontre intéressante, le Cercle se déplace à La Gantoise. Les Brugeois sont attendus au tournant et plus grand monde ne miserait un euro sur les hommes de De Boeck pour un accessit européen en fin de saison. Pourtant, ils ont inscrit 4 buts à Dender le week-end dernier. En cas de défaite, on serait susceptible de croire que le "petit" de Bruges pourrait définitivement rentrer dans le rang...

16:14 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot |  Facebook |

05/02/2008

A vos agendas: Ce mercredi, Belgique - Standard B...

04/02/2008

Le ridicule ne tue pas... C'est ce que doivent se dire les dirigeants de l'Union Belge de football! Après avoir annoncé, comme d'habitude par des fuites de membres du Comité Exécutif, que la Belgique allait affronter des pays aussi redoutables que l'Argentine, le Maroc, la France, l'Italie et dans une moindre mesure la Hongrie, les Diables Rouges se contenteront d'affronter le Standard privé de la majorité de ses titulaires!

Ce match, sans enjeux et qui risque de n'apporter aucun enseignement à Maître Vandereycken, ne défraie pas la chronique. Il est vrai que cette rencontre s'apparente plus à une corvée pour les joueurs, la Fédération, les supporters, les médias... et aussi les clubs comme Bruges et Anderlecht!

En effet, la Fédération voyant que des joueurs comme Defour (blessé), Fellaini (sélectionné en A), Mulemo, Witsel (sélectionnés en Espoirs), Jovanovic, Onyewu et Mbokani (tous sélectionnés pour le match de leur équipe nationale) ne pourront pas porter le maillot du Standard, croyait avoir trouvé la solution en invitant des joueurs d'autres clubs à renforcer les Rouches.

C'est donc Biglia, Pareja, Leko, Cruz, Losada, Reina qui auront l'honneur d'affronter les Diables... Le hic, c'est que les clubs d'Anderlecht et de Bruges refusent de voir leurs joueurs porter la vareuse du Standard... Et que le Standard refuse de porter une vareuse "all stars" en lieu et place de sa tenue traditionnelle... Le CEO Philips est confronté à un casse-tête et doit trouver une solution pour mercredi soir!

Ne manquez donc pas ce match. La vente de tickets ne s'effectuera qu'au stade de Sclessin... Aucune information concernant ce match n'est à trouver sur les sites du Standard et de l'Union Belge... Le match ne sera vraisemblablement pas diffusé à la télévision. A noter que ce match subira la concurrence de: Espagne - France, Italie - Portugal, Turquie - Suède !

François Vantomme

17:09 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/01/2008

Rien de nouveau à l'horizon... ?

Après un séjour de quelques jours à l'étranger, je reviens sur la planète foot et le football belge en particulier. Le temps d'éplucher quelques journaux et de constater qu'au niveau des transferts, rien de très particulier n'était à signaler. Certes, les transferts de Chatelle, Gillet et Fadiga respectivement à Anderlecht et La Gantoise sont intéressants, mais pas spécialement très médiatiques.

Finalement, les nouvelles les plus intéressantes sont extrasportives. D'une part, le couronnement de Steven De four au Soulier d'Or devant Hassan et De Sutter et d'autre part le renouveau de l'Union Belge dans sa manière de communiquer...

Tout d'abord, le sacre de Defour est sans conteste mérité, car le jeune capitaine recèle beaucoup de talents et de qualités pour prétendre à une grande carrière. Mais c'est peut-être là le hic de cette élection... A défaut de véritables candidats pour se chausser d'Or, il fallait bien un imposer un. Defour n'est en effet qu'un espoir et n'a brillé que par moment durant l'année 2007... L'avenir nous dira si ce joueur méritait de figurer au palmarès aux côtés des Van Himst, Scifo, Ceulemans, Preud'Homme, Zetterberg et autres. Espérons-le pour le football belge, le Standard et les Diables Rouges.

En parlant des Diables, l'Union Belge n'est décidément pas toujours facile à comprendre...
Maître René semble prendre les commandes de la Fédération, du moins sur l'aspect sportif, en prolongeant son contrat à la Fédé avec, excusez du peu, une sorte de promotion ! Il assumera toujours le poste de T1 auprès des diables et est nommé Responsable technique de l'équipe des Espoirs. En d'autres mots, c'est René qui décidera de la sélection du groupe de joueurs qui participeront aux JO, qui accompagnera l'équipe et imposera ses points de vue (souvent divergents) à Jean-François de Sart...

Ensuite, Marc Wilmots pourrait assumer le rôle d'adjoint de Maître René! Marc, son meilleur ennemi, n'a jamais caché qu'il ne partageait pas les décisions sportives de VDE. Il a tout simplement une autre philosophie du football. Et pourtant, Le Petit Robert précise cette fonction comme suit : "Personne associée à une autre pour l'aider dans ses fonctions ". On semble loin du compte... ! Le but de la man?uvre serait d'amadouer la presse francophone qui ne supporte plus les approximations tactiques de Maître René... L'avantage pourrait également de préparer la succession de VDE. Quand René sera prié de rendre son tablier (si, si, ça pourrait arriver....), Marc sera alors prêt à assumer les fonctions dont il a toujours rêvé... La collaboration entre les deux hommes s'annonce orageuse... Quoique, finalement rien n'est encore officiellement signé ! Comme d'hab, à l'Union Belge... Non, non, je ne parle pas des rencontres amicales annoncées face à l'Argentine et au Maroc!

François Vantomme

15:32 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot, diables rouges, belgique |  Facebook |

19/12/2007

Le salut passera-t-il par le mercato?

Alors que tout le monde pense aux fêtes de Noël ou au réveillon de la Saint Sylvestre, dans le monde du football les préoccupations sont tout autres...

Dans moins de 10 jours, la période hivernale des transferts sera ouverte. Les clubs, bien souvent, voient une occasion de corriger le tir et d'essayer de sauver les apparences suite aux transferts estivaux ratés. D'autres se disent qu'il y a des opportunités à saisir, ou simplement qu'il est temps de libérer certains joueurs en fin de contrat qui ne vaudront plus un euro à la fin de la saison... Et enfin, certains qui souhaitent absolument se débarrasser de quelques poids morts couteux financièrement avant d'acheter.

Les puristes affirment que cela fausse la compétition... Que les supporters ont payé leur abonnement pour voir telle équipe et pas pour se voir amputer de leurs meilleurs joueurs. Raisonnement valable, mais la réalité est telle qu'aujourd'hui on assiste souvent à deux compétitions différentes lors la même saison footballistique...

A Anderlecht, la direction pense que le salut passera par cette période de transferts mais le hic c'est que le club a perdu de sa superbe et poursuit lentement mais surement sa descente aux enfers au niveau européen. Les Mauves, dès lors, ne pourront envisager que les transferts de seconds couteaux...

La meilleure réaction, qui semble être enfin envisagée par les dirigeants mauves, est de laisser plus de chances aux jeunes issues de leur centre de formation... Chaque année, de jeunes joueurs, lassés de devoir attendre qu'une chance de jouer leur soit donnée, choisissent l'étranger et bien souvent avec succès... Maarten Martens, Tiote, Lamah sont de récents exemples et un joueur comme Vadis pourrait les imiter... La politique appliquée à Sclessin, devrait les laisser rêveur. Elle a révélé des joueurs comme Fellaini ou Witsel voire Defour.

Ce mercato ne devrait pas défrayer l'actualité en Belgique, le Standard et Bruges sont servis, mais des clubs luttant pour éviter la relégation devront se montrer actifs pour déclencher cet électrochoc tant espéré... Mons, Malines, Dender, Saint Trond et le Brussels joueront-ils leur maintien durant la trêve? Certainement...

François Vantomme

14:22 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/12/2007

La Coupe du Monde 2010 se prépare aujourd'hui

04/12/2007

Bien que peu de personnes ne souhaitent le renouvellement du contrat de VDE, il existe encore des possibilités que celui-ci reste à la tête des Diables.

En effet, si la décision de ne pas reconduire le contrat de René est quasi une évidence, la vraie question est de savoir si son successeur pourra assumer son rôle dès février pour préparer la phase qualificative de la Coupe du Monde 2010. De nombreux matches amicaux seront nécessaires pour créer un esprit de groupe et permettre au nouvel entraîneur de marquer l'équipe de son empreinte.

Si la réponse est négative, René pourrait faire des heures supplémentaires mais avec quelles motivations? Est-ce un scénario idéal pour préparer une nouvelle échéance que le football belge ne peut plus se permettre de manquer une nouvelle fois... On évoque aussi la possibilité que l'entraîneur des Espoirs, Jean-François de Sart, assure cet intérim. Ce ne serait à l'évidence pas la plus mauvaise des options, car il faut bien l'avouer les hommes capables, ou souhaitant assumer cette fonction, sont peu nombreux et les entraîneurs libres encore moins....

Un seul nom se dégage dans ce scénario: Marc Wilmots. Celui-ci pourrait, en étant bien secondé, assumer ce rôle dès février. Il a certes moins de crédit que Preud'Homme mais celui-ci ne pourra ou voudra (sauf surprise) quitter le Standard lors de la trêve hivernale. La décision sera certainement dans les mains du club liégeois.

Une chose est certaine, ne pas profiter de cette période de préparation pour lancer un nouvel entraîneur ne peut qu'être préjudiciable aux Belges. Le nouvel entraîneur n'aurait qu'au mieux un match de préparation au mois de juin... Sans oublier que cet entraîneur ne disposerait pas de son noyau au complet étant donné la participation aux Jeux Olympiques des Espoirs...

Enfin pour terminer, n'est-il pas inquiétant que la Fédération n'annonce aucun match amical pour les 6 prochains mois... Les pontes de L'Union belge attendent-ils qu'il soit trop tard pour finalement être forcé d'affronter des pays de seconde zone? N'oublions pas que la Coupe du monde 2010 se prépare maintenant !

17:36 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : football |  Facebook |

28/11/2007

Le nouveau coach des diables?

Alors que la Champions League et l'Euro 2008 occupent l'actualité de toutes les nations importantes du football européen (à part peut-être l'Angleterre), la Belgique se pose la question qui tue: Qui va remplacer Vandereycken à la tête des Diables?

Les spéculations vont bon train alors que la Fédération devrait confirmer son souhait de ne pas prolonger le contrat de René dans le courant du mois de décembre. Les rumeurs les plus folles circulent dans toutes les rédactions sportives du pays...

Analysons les 10 candidats potentiels, par ordre de probabilité, à ce poste pas si prisé que cela... A vous de choisir...!

Preud'Homme: L'entraîneur du standard dispose de toutes les qualités nécessaires pour assumer ce rôle. C'est une légende du football belge et est respecté aussi bien dans le Nord que dans le Sud du pays. De plus, les résultats enregistrés au Standard joue en sa faveur... Il est aussi l'homme qui peut réformer le football belge... Contrainte supplémentaire: il est sous contrat jusqu'en juin à Liège. Qui va assumer l'intérim....? A moins que Michel assume la double casquette jusqu'en juin?

Wilmots: Voila un gagneur! Il possède indéniablement la mentalité adéquate pour enfin donner du caractère aux joueurs belges. Il a participé à 4 Coupe du Monde et est libre. Marc est aussi apprécié dans tous les coins du pays. Grand désavantage: sa seule expérience d'entraîneur s'est soldée par un échec à Saint Trond. Ses partisans rappelleront que Van Basten (Hollande), Klinsmann ou Löw (Allemagne) n'avaient pas d'expérience et pourtant les résultats sont là !

de Sart: L'entraîneur des Espoirs a le grand avantage d'avoir réalisé une superbe campagne avec les espoirs. De plus, il connaît par coeur la nouvelle génération de joueurs... Certains critiquent cependant son manque de charisme. A tort? Son point faible? Son manque d'expérience dans un grand club sans compter que son crédit n'atteint pas des sommets dans le Nord du pays...

Broos: L'entraîneur de Genk est sous contrat jusqu'en juin 2009 mais est pratiquement le seul grand entraîneur d'expérience en Belgique à ne pas avoir coaché les Diables. Depuis plusieurs années, son nom est à chaque fois cité du côté de la maison de verre... Il a été international et a coaché les plus grands clubs belges. Son manque d'audace en refroidit cependant plus d'un...

Olsen: Le Danois jouit toujours d'une belle cote de popularité en Belgique. Il est d'ailleurs également cité à Anderlecht. Morten est toujours sous contrat avec l'équipe danoise jusqu'en 2010... Certains affirment cependant qu'il n'est pas bilingue et n'a pas réussi à l'Ajax et au Danemark. Avantage ou désavantage: il est étranger...

Vercauteren: Franky était un grand joueur et a remporté deux fois le championnat de Belgique avec Anderlecht en tant qu'entraîneur. Son récent limogeage du Sporting lui rend sa liberté mais ne joue pas en sa faveur. La Fédération peut-elle refaire le coup d'Anthuenis? Son manque d'audace et de panache en Champions League en refroidit plus d'un...

Gerets: L'homme est respecté, possède le caractère souhaité et réussi partout où il passe... Il est à coup sûr le choix numéro un des supporters. Malheureusement, il est sous contrat à Marseille et son heure ne semble pas encore sonner... De plus, les finances de la Fédé ne peuvent pas se le permettre. Dommage.

Scifo: Enzo possède un des plus beaux palmarès du football belge en tant que joueur mais à part cela... Scifo est candidat déclaré pour le poste. Il possède le caractère et la volonté malheureusement son néerlandais n'est pas parfait et son expérience en tant qu'entraîneur n'est pas sortie grandie après son passage à Charleroi et Tubize...

Leekens: Le retour de Georges Leekens à la maison de verre? L'entraîneur possède les qualités pour redresser le navire mais il n'a pas laissé un bon souvenir auprès du trésorier de la Fédération Germaion Landsheere... Mais est-il intéressé?

Mathijsen: Le Limbourgeois vient de s'engager avec le Club Brugeois et est en tête du classement du championnat. Parfait bilingue, il semble pourtant un peu jeune pour ce genre d'aventure... De plus ses manques d'objectivité et de communication ne correspondent pas à l'image des Diables...

11:09 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/11/2007

Le ridicule ne tue pas... à la Fédération

La Belgique a clôturé en beauté sa campagne qualificative pour l'Euro 2008. Une victoire en Azerbaïdjan 0-1 grâce à un but du revenant Luigi Pieroni... Pour le reste rien, le calme plat! De qui passer des fêtes de fin d'année en toute sérénité? Rien ne presse...

Ah si, on oubliait...

- Grâce à cette victoire à Baku, et malgré l'élimination pour le Championnat d'Europe, la Belgique a déjà posé les fondements d'une qualification pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Elle se classe 49e au classement FIFA et 27e pays européen. Cette progression de 5 places lui autorise à se trouver dans le chapeau 3 et d'éviter certains pays redoutables comme la Norvège, l'Ukraine, la Serbie, le Danemark, l'Irlande du Nord, l'Eire, la Finlande et la Suisse ! Le tirage au sort des différents groupes se déroule ce dimanche 2 décembre à Durban. De quoi satisfaire les pontes de l'Union Belge.

- René Vandereycken, surnommé "joyeux", est encore officiellement l'entraîneur des Diables Rouges. Une décision devrait tomber le 15 décembre lors du Comité Exécutif. Ce dernier devrait approuver l'avis de la Commission Technique qui se réunit le 3 décembre pour trancher... Les trois critères décisifs seront: les résultats sportifs, la préparation de l'avenir et l'aspect communicationnel envers la presse,... Même si officiellement les joueurs sont encore derrière leur coach, les chances de voir Vde à la tête des Diables sont très petites mais elles sont réelles!

- Enfin, les Diables Rouges ont transmis une pétition à Jean-Marie Philips, CEO de la Fédération, dans laquelle ils exigent des excuses de leur patron pour ses déclarations mettant en doute l'honnêteté des joueurs "blessés" ayant décliné une sélection sous le maillot national... Du jamais vu!

La Belgique du football se porte au mieux et ne craint plus le ridicule...
L'optimisme est donc de rigueur!

17:46 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/11/2007

Un week-end décisif pour la Belgique !

La Belgique n'en touche plus une au niveau international et ce n'est certainement pas les prestations des diables Rouges qui vont y changer quelque chose. Nous en sommes à 159 jours sans gouvernement et à présent les investisseurs étrangers hésitent à se tourner vers la Belgique... Le parallèle avec le football est le même, qui oserait encore parier sur un meilleur lendemain alors que notre pays n'a plus pris part à une grande compétition internationale depuis la fin de la Coupe du monde 2002 en Asie, soit plus de 2000 jours!

Le parallèle pourrait aussi se faire en ce qui concerne notre leader. Qui est capable aujourd'hui de mener un gouvernement ? Qui est capable de redorer le blason de l'équipe nationale belge? Loin de moi, l'idée de mettre en doute leur "réelles" compétences. Les hommes en place ne peuvent que constater leur échec devant les résultats accomplis. Ils ne sont d'ailleurs pas des maîtres de la communication et de négociation. Alors que pour diriger la Belgique et la Belgique du foot, ces qualités sont indispensables...

Ce week-end, la Belgique joue gros ! Ce samedi, 25 joueurs ou plutôt volontaires, vu le nombre incroyable de forfaits enregistrés, défendront nos couleurs en Pologne pour tenter de rendre un peu de fierté à toute la population des trois régions du pays! Outre le prestige, ils essaieront de permettre à la Belgique d'accéder au chapeau 3 pour le tirage des préliminaires à la Coupe du monde 2010. Ce tirage aura lieu vendredi prochain...

Les déplacements en Pologne, premier du groupe, et en Azerbaïdjan, mercredi prochain, seront donc décisifs. Alors qu'entre ces deux rencontres, des milliers de personnes manifesteront pacifiquement en faveur de l'unité de la Belgique dans les rues de Bruxelles! Espérons que ces partisans n'auront pas la migraine en apprenant le résultat des Diables en Pologne...

11:43 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diables rouges |  Facebook |

06/11/2007

Les entraîneurs faussent-ils les championnats pour de l'argent?

Les entraîneurs aiment plus l'argent que leur club? Existe-t-il encore des entraîneurs fidèles? La loi Bosman et le Mercato doivent-ils s'appliquer également aux entraîneurs? La compétition est-elle faussée...?

On dit souvent que les contrats des joueurs ne valent plus grand-chose tant il est facile pour le joueur de reprendre sa liberté durant les périodes de transferts d'été ou d'hiver. L'UEFA avait tout de même instauré certaines règles comme l'interdiction pour un joueur de jouer une compétition européenne dans deux clubs différents durant la même saison... La semaine dernière, la valse des entraîneurs a commencé! Et ô surprise, toutes les rumeurs de transferts que l'on supposait se concrétiser durant le mercato se sont concrétisées quelques jours plus tard alors que les championnats nationaux et les coupes européennes battent leur plein!

Trois coachs de haut niveau, encore sous contrat, ont donc changé de club en plein championnat contre un salaire mirobolant. Chelsea a lancé le mouvement en débauchant l'entraîneur de l'Ajax, Henk ten Cate! Ce dernier a accepté de quitter ce club prestigieux pour un rôle d'assistant à Chelsea... contre un salaire doublé!

Autre exemple, l'entraîneur du tout aussi prestigieux PSV Eindhoven, Ronald Koeman, abandonne le Champion de Hollande en titre pour le club espagnol de Valence. Le PSV est depuis de nombreuses années un habitué des quarts de finale en Champions League alors que Valence n'a plus brillé dans cette compétition depuis plusieurs saisons...

Finalement, Ramos, l'entraîneur de Séville (double vainqueur de la Coupe UEFA) a décidé d'abandonner le navire espagnol qui est toujours en course en Champions League pour Tottenham, club londonien, certes qualifié en coupe UEFA, mais qui lutte actuellement pour s'extirper d'une place de relégable en Ligue anglaise. Quand on apprend qu'à présent le manager espagnol est l'entraîneur le mieux payé au monde, on comprend mieux...

Tous ces transferts prouvent encore une fois que le fossé entre les bonnes équipes et les ténors européens espagnols et surtout anglais devient chaque saison de plus en plus grand. Que des clubs comme le PSV, l'Ajax ou le FC Séville ne parviennent pas à retenir leur entraîneur et lâchent celui-ci pour une belle indemnité financière confirme que l'argent est plus important que tout ! Serait-il plus grand qu'un titre de Champion, que le respect du maillot, du club et des supporters? Outre cet aspect financier, les compétitions ne sont-elles pas faussées en milieu de championnat? Faut-il légiférer?

Les managers ne sont finalement pas différents des joueurs... et cela confirme malheureusement que l'argent a ses raisons que seuls les passionnés ne veulent pas comprendre... Heureusement, nos entraîneurs belges ne jouent pas dans ce jeu mais sont-ils vraiment dans la même cour....?

11:57 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot |  Facebook |

25/10/2007

Que faire du plan Wijnants?

Le football belge doit remonter la pente et cela passe par une amélioration du niveau de notre championnat. Depuis des années, on parle de réforme de notre compétition... On a d'abord parlé de diminuer le nombre d'équipe afin de pouvoir bénéficier d'une plus grosse part du gâteau de l'argent des droits TV, d'alléger le calendrier et d'effectuer un nettoyage des équipes "insignifiantes" au niveau attractivité... La commission des licences devait être l'outil qui permettrait en toute légalité d'assainir notre D1 et de la limiter à 16 voire 14 clubs. Résultat? Près de cinq and plus tard, 18 clubs sont toujours présents...

Ensuite, l'idée d'une Beneliga, un vieux rêve de Verschueren, refit surface... mais fut balayé très rapidement des agendas vu le peu d'intérêt que porte la Hollande à nos équipes. Est-ce vraiment une plus-value pour nos voisins bataves?

En parlant nos voisins, certains veulent s'inspirer de leur réforme de leur Eredivisie! Instaurer des play-off en fin de saison pour maintenir un suspense pour l'octroi des places européennes! Ce système est intéressant mais seules les grandes équipes en profiteraient en augmentant aussi les "grandes" affiches et par conséquent leurs recettes. Le gros point faible est la lourdeur du calendrier qui, selon certains, seraient la cause des résultats moins probants de nos voisins en compétitions européennes... (ndlr: c'est quand même mieux que nos équipes !)

Enfin voilà, le plan Wijnants qui risque bien de voir le jour car il recueille le soutien de la majorité des clubs de D1. La nouvelle D1 regrouperait vingt clubs, répartis en deux séries, la A et la B. Après la compétition d'automne, les cinq derniers classés de la série A seraient versés en série B et remplacés par les cinq premiers de la série B. Une nouvelle compétition - le championnat de printemps ? servirait à désigner le champion et les plus mauvais du championnat de série B condamnerait les relégués.

L'avantage? Les grandes équipes s'affronteraient quatre fois et par conséquent nos joueurs auraient plus l'habitude de jouer des rencontres de "haut" niveau. La télévision serait évidemment aussi intéresser de diffuser plus de matches à enjeux! Et il n'y aurait pas de relégués en D2 cette saison! Le désavantage? Qui acceptera de jouer en série B et de se priver de ses affiches qui engrangent les seules recettes intéressantes pour les "petits" clubs? Charleroi, Mouscron, le Beerschot et La Gantoise ne semblent pas disposer à prendre le risque d'être versé dans cette série B...

Le critère de sélection? Les résultats des 5 dernières années en D1... En tenant uniquement compte des 4 dernière saisons, et en attendant l'issue de cette saison, ce classement serait le suivant: 1. Anderlecht, 2. Standard, 3. Club Bruges, 4. Genk, 5. La Gantoise, 6. Beerschot, 7. Westerlo, 8. Charleroi, 9. Mouscron, 10. Lokeren, 11. Cercle, 12. Saint-Trond, 13. Brussels, 14. Zulte Waregem, 15. Mons, 16. Roulers, 17. FC Malines, 18. Dender

Les clubs situés entre la 7e et 12e place (Westerlo, Charleroi, Mouscron, Lokeren, Cercle, Saint-Trond) joueront donc très gros cette saison car une contre performance pourraient les verser dans la série B!

12:04 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : foot |  Facebook |

17/10/2007

L'Arménie devant les Diables? Ca dépendra du temps...

Match crucial dans le groupe a ce soir entre la Belgique et l'Arménie. Les deux pays vont se défier à Bruxelles pour la cinquième place non qualificative pour l'Euro 2008.  Qui est favori? Les spécialistes donnent tout de même la Belgique même si celle-ci possède trois points d'avance au classement du groupe A.

La prudence est tout de même de mise pour ce pays qui, au nombre de points perdus, est devant les diables, car elle a disputé 2 matches de moins! Sa double confrontation avec l'Azerbaïdjan a été annulée pour cause de conflit politique et militaire dans la région du Haut-Karabagh **. Rappelons que les Belges se sont imposés 0-1 à Erevan en Arménie. Seul pays à avoir réalisé cette performance dans ce groupe!Méfiance donc, c'est le mot d'ordre de notre entraîneur fétiche, René Vandereycken! N'oublions pas que l'Arménie est un pays qui monte dans le petit monde du football...

L'atout principal de ce pays de 3 millions d'habitants? Sa défense de fer. L'Arménie à domicile est redoutable: elle a en effet battu la Pologne (1-0), réalisé des nuls contre la Finlande (1-1), le Portugal (1-1) et la Serbie (0-0). A l'extérieur, elle ne s'est inclinée en Finlande, en Portugal que sur le score de 1-0 ! Elle n'a encaissé que 8 buts en 9 rencontres alors que les Belges en ont encaissé 14 en 11 rencontres...

Au-delà du résultat, il est crucial de remporter des points, histoire d'éviter d'être versé dans le quatrième chapeau lors du tirage au sort des groupes qualificatifs de la Coupe du Monde 2010...

La Belgique et Vandereycken ont donc une raison de vouloir gagner ce match et de récompenser les quelques milliers (centaines?) de spectateurs payants au stade Roi Baudouin pour assister à ce match... Les Diables doivent une revanche aux supporters qui ne sont vraisemblablement pas du spectacle même si René n'était, lui, pas heureux de la qualité du terrain... Maître VDE a prié tous les dieux pour qu'il ne pleuve pas afin de préserver le terrain et le jeu...  "en un temps" de ses joueurs.Aie, il pleut.... Les dieux du foot ne sont décidément pas avec René et les Diables! Laissons donc le temps à René Vandereycken...

**L’Arménie accéda à son indépendance définitive le 21 septembre 1991 sur l’ancien territoire russe, la partie sud de l’ancienne Arménie restant englobée dans le territoire turc. La Russie décida, en 1921, le rattachement du Haut-Karabagh à l'Azerbaïdjan, par une décision juridique arbitraire. La grande majorité des Arméniens du Haut-Karabagh proteste pacifiquement contre les suites de cette décision de 1921 et demande que soit discutée la possibilité d'une intégration du Haut-Karabagh au sein de l'Arménie. Aujourd’hui, malgré le cessez-le-feu de 1994, cette question n’est toujours pas réglée.

15:18 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les Diables seront présents !

Ce week-end, je n'ai pu m'empêcher de frissonner lors de la rencontre de Rugby entre la France et la Nouvelle-Zélande. Les Français tellement fiers d'arborer leurs couleurs tricolores, qu'ils ont réussi l'exploit de presque impressionner les All Blacks durant leur traditionnel Haka. Ah..., à cet instant, j'aurais tant voulu être Français (comme un certain jour de 1998...).J'ose espérer que la Belgique retrouvera ses couleurs et surtout sa fierté. Qu'elle osera à nouveau arborer ce patriotisme si caractéristique chez nos voisins français.

Quelle belle image à Sclessin où les supporters des Rouches, à l'occasion de la venue du Beerschot, arboraient un tifo avec un message simple, mais ô combien efficace: "Ni Flamands, ni Wallons: une unité pour un blason"! Et bien l'occasion nous est donnée, ce samedi contre la Finlande, d'à nouveau faire parler "en bien" de la Belgique au niveau international, de montrer au monde entier que nous sommes un et que "l'Unité fait la force".

Les Diables, outre le résultat sportif, ont un rôle important à jouer. Des victoires face aux Finlandais et aux Albanais pourraient aussi servir de déclic aux yeux de la population, lasse de découvrir chaque jour dans la presse des informations ravivant des vieux démons...La Belgique se replacerait aussi en ordre utile sur la scène européenne du football. Certes la qualification pour l'Euro 2008 est à oublier, mais pas la Coupe du monde 2010. Il est urgent de prendre des points pour envisager un tirage au sort plus favorable aux Belges. Le coefficient du pays déterminera le chapeau dans lequel les Diables se retrouveront...

Ce serait aussi une belle occasion de répondre intelligemment à Ishiaku, qui estime qu'il a plus de chance de se qualifier avec le Nigeria qu'avec les Diables, ou même à Maaroufi qui lui, motive sa décision de jouer pour le Maroc, en déclarant simplement détester ce climat communautaire dans le noyau des joueurs belges...Allez les Diables, restons tous unis derrière vous pour afficher notre fierté ! Fêtes-nous rêver en Afrique du Sud comme vous l'avez fait au Mexique, Italie, Usa ou Japon,...10.10.2007

15:16 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/10/2007

Notre honneur est en jeu...

Désormais, nos Belges doivent se contenter d'une soirée foot le jeudi soir... mais la question aujourd'hui est de savoir pour combien de temps encore! Trois de nos représentants sont en course ce soir pour, on l'espère, forcer les portes de la qualification pour la phase de poules de la Coupe UEFA.

Les Belges auront bien plus à gagner que la prime de victoire (70 000 euros) octroyée par l'UEFA. Aujourd'hui cette somme paraît bien dérisoire par rapport aux 12 millions engrangés la saison dernière par la direction mauve. Vous me direz: "c'est toujours bon à prendre" mais au-delà de cet aspect financier c'est bien d'honneur dont on vous parle.

Le blason du football belge se ternit d'année en année et ce soir, nous arrivons peut-être à un point de non retour... Anderlecht doit absolument l'emporter pour effacer son nul (1-1) concédé à domicile par Vienne. Outre une qualification, les Mauves espèrent une réaction d'orgueil de ses stars et pas seulement pour le club... Car les divas anderlechtoises, si elles espèrent confirmer un jour au plus haut niveau, et donc à l'étranger, leur prétendu statut (et ainsi brasser encore plus de millions), elles devront s'illustrer en Coupe d'Europe. Le Standard croit aux miracles et prie certainement Roger Claessens, disparu il y a 25 ans, de donner un coup de pouce à ses couleurs face aux Russes de St Petersbourg qui avait écrasé, dans les chiffres, les Rouches au match aller. Quant à Bruges, sans faire de bruit, il pourrait une fois de plus être le club belge le plus performant en Europe...

La Belgique se cherche des héros alors que la France vient d'en adopter un, Eric Gerets dit "le magicien"...

10:02 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/09/2007

Eric Gerets à l'OM! Vive la pression!

Le blason des entraîneurs belges brille à nouveau au niveau international... L'arbre cache-t-il la forêt? Ces dernières années, un seul entraîneur a réussi à l'étranger ou a osé s'aventurer à l'étranger ! Il s'agit bien sûr d'Eric Gerets ! La Cannebière était en crise et compte à présent sur le "nouveau Goethals" pour à nouveau être digne de ses supporters.

La pression à Marseille est énorme et le Lion de Rekem devra faire face à de nombreux détracteurs qui s'attendaient à un grand nom du style Deschamps, Capello, Tigana, Lacombe, Fernandez ou même Mourinho... Sur le vieux port, on exige de grands noms et des résultats immédiats!

En choisissant mardi soir Eric Gerets comme nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf a nommé par la même occasion le 53e coach de l'histoire du club depuis 1932. Et, depuis dix ans, pas moins de 21 techniciens (Gerets inclus), ou duo de techniciens, se sont succédé à la tête des Olympiens... Certains n'ont duré que quelques jours...

Dans tous les clubs où il a travaillé, Eric Gerets a laissé un souvenir et une empreinte presque indélébiles. Aussi bien au Lierse, à Bruges au PSV ou à Galatasaray, Eric a remporté le titre en apportant aussi la manière. Les critiques à Wolfsburg et dans une moindre mesure Kaiserslautern avaient aussi, à l'époque, été élogieuses envers un de nos plus grands joueurs... Gerets est un entraîneur à succès et n'a peur de rien !

Suite à sa nomination, Gerets a directement marqué les esprits et inspiré le respect de tous. Il déclarait en effet dans le quotidien La Provence: " Lorsqu'on a travaillé en Turquie, je crois qu'on peut aller dans n'importe quel autre endroit du monde! Quand l'OM s'est déclaré, je n'ai pas hésité. La réputation de Marseille est énorme et il y a beaucoup de boulot à accomplir. Ça me plaît. J'aime aller de l'avant et je crois que Marseille aime ça."

Certains entraîneurs en Belgique proclament que la pression dans leur club est énorme. Qu'elle n'est pas facile à gérer... Que ceux ?ci aillent faire un tour du côté du Bosphore ou de la Cannebière pour réellement connaître ce qu'est la pression. Eric Gerets prendra place sur le banc de l'OM pour la première fois lors du déplacement à Liverpool le 3 octobre, à l?occasion de deuxième journée de la Ligue des Champions et se déplacera ensuite dans le chaudron de St Etienne. Pour un baptême, c'est un sacré baptême...

La Belgique est décidément trop petite pour Eric le Grand ...

12:23 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foot, marseille, gerets, om |  Facebook |

19/09/2007

Anthuenis et Vercauteren: même destinée?

Le premier entraîneur à être passé à la trappe est celui de Saint Trond. Valère Billen a préféré donner sa démission que d'attendre une humiliation plus grande e n se faisant éjecter... Sa cause étant difficilement défendable avec un 0 sur 18. D'autres entraîneurs sont également dans l'oeil du cyclone...

A Anderlecht, malgré une deuxième place et un 14 sur 18, c'est la crise...Les mauves semblent dans la tourmente après leur élimination de la Champions League par Fenerbahçe. Les prestations des Anderlechtois sont tout simplement indignes de la renommée du club qui a toujours prôné le jeu offensif et technique... Un peu comme la saison dernière finalement... Les résultats se limitent à de courtes victoires en championnat (voire des nuls) et des défaites en Europe... Evidemment la cible est trouvée: Vercauteren!

Une pétition, recueillant déjà plus de 2750 signatures, circule même dans les travées du Parc Astrid avec un seul désir: le renvoi de Francky! Une élimination face au Rapid de Vienne pourrait être fatale au Petit Prince du Parc...

Mais la question est toujours la même... Francky peut légitimement être accusé d'un manque d'audace, d'un jeu trop défensif mais peut-il être tenu responsable de la multitude de transferts ratés par la direction mauve? Des Triguino, Théréau ou Polak n'ont encore rien montré en Belgique... Il est en effet plus facile de tirer sur le chef d'orchestre que de se poser les vraies questions.

Ironie du sort des mauves, à l'heure où la crise pointe le bout du nez... Un de "leur" talent est occupé de faire ses preuves dans le championnat avec le modeste Cercle. Glen De Boeck, ancien T2 de la maison mauve, est en passe de réussir son pari de T1. Ses ouailles, avec un certain Iachtchouk, occupent une jolie quatrième place avec un 12 sur 18 et pratiquent un des jeux les plus agréables du championnat. Bref, tout ce qui manque à Anderlecht...

Ils sont rares, les entraîneurs néophytes de toute expérience dans le costume de T1, à connaître directement des résultats probants. Il y a bien eu Michel Preud'homme en 2000-01, Franky Van der Elst une saison auparavant au Beerschot ou Jos Daerden et Éric Gerets en 1992-1993. Attention tout de même, à part le premier nommé les autres sont... pour ainsi dire sur la touche! Le monde des entraîneurs est cruel...

Et dire que l'on va devoir trouver un successeur à René Vandereycken... De là à penser que l'on va revivre un scénario à la Anthuenis quand celui-ci rejoignait la Fédération en quittant Anderlecht par la petite porte...

15:31 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht |  Facebook |

05/09/2007

Jean-Paul Houben: "On travaille à la fédération...."

Le Secrétaire Général de la Fédération Belge de football prend sa retraite après plus de 40 ans de bons et loyaux services. Jean-Paul Houben a la particularité d'avoir travaillé toute sa carrière à l'Union Belge de football et d'être passé du "simple" employé au poste de Secrétaire Général. Il tire avec nous le bilan de toutes ses années consacrées à notre football...


Votre parcours à la Fédération est assez incroyable, vous êtes passés par pratiquement toutes les fonctions...

J'ai en effet débuté, il y a 43 ans, à la Fédération par un poste de traducteur durant une période de vacances. A mon grand étonnement, la Fédération m'a proposé au terme de cet exercice et après mon service militaire d'accepter un rôle au secrétariat de la Fédération et du COIB. Par la suite, un des tournants de ma carrière fut sans aucun doute le fait d'assumer les fonctions au sein du Fond de Solidarité Fédérale en 1967. Il s'agit en fait d'une sorte d'auto assurance entre les affiliés. A ce jour, le FSF traite plus de 33 000 dossiers par an! Il s'agit toujours d'une expérience unique en Europe et tant les joueurs et les clubs jouissent encore de ses services précieux... J'ai également eu la chance de travailler auprès de grands messieurs du football belge comme José Crahaye à la Fédération ou Monsieur Mollet au COIB et plus récemment Wauters et D'Hooghe qui m'ont respectivement impliqué à la Fédération et inculquer cette mentalité de travailleur. En 2001, j'ai accédé au poste de Secrétaire Général de la Fédération, ce qui constitue une sorte de reconnaissance de mon travail accompli durant de nombreuses années...


Quels sont les meilleurs et les pires souvenirs de votre carrière?

Un de mes meilleurs moments, à titre personnel, c'est bien sûr cette création du FSF. Mais en général, je mettrai aussi en évidence les résultats réalisés lors de la campagne au Mexique où nous avions atteint les demi-finales. Nous avions également décidé à l'époque de créer la Casa Hogar qui est une sorte de bibliothèque publique où les jeunes mexicains défavorisés y apprennent à lire... L'aspect social de cette initiative était très important. La campagne du Japon avec notre "exploit" lors de notre confrontation avec le futur champion du monde, le Brésil. Sans un arbitre un peu "distrait", nous aurions vaincu les Brésiliens...

Malheureusement, le pire souvenir reste évidemment le drame du Heysel. J'ai encore les images en tête d'une visite à la morgue ou les années passées au tribunal en compagnie du Président Roosens...

En 40 ans, je suppose que bien des choses ont changé dans le football?

Déjà à mon époque, les jeunes pratiquaient plus de sport et jouaient partout dans les rues. Aujourd'hui, on interdit de jouer au ballon dans pratiquement tous les endroits. On accorde moins d'importance au sport et c'est aussi valable à l'école. D'autres sports aussi sont devenus accessibles à tout le monde comme, par exemple, le ski. Mais malgré cette tendance, le nombre d'affiliés en Belgique est resté le même, avec environ 330000 affiliés.

Aujourd'hui, quand on parle football, on parle très souvent d'affaires juridiques ou économiques. Tout est devenu beaucoup plus professionnel avec la création d'une ligue nationale, d'une ligue professionnelle... la construction de nombreux bâtiments fédéraux, de différents centres de formation. Je me souviens qu'à l'époque, nous disposions d'un appartement comme siège régional...

A ce jour, quel est votre plus grande fierté à la Fédération et votre plus grand regret lors de votre mandat?

Je suis particulièrement fier d'avoir contribué à la création du FSF mais également que la Fédération dispose à présent d'un parc immobilier impressionnant dans tout le pays avec ses nombreux centres régionaux... et évidemment le centre de formation de Tubize à côté de ceux de Wolvertem et Blegny.

Je suis également déçu de ne pas avoir pu concrétiser la restructuration de la Fédération. C'est incroyable le temps qu'il faut pour changer quelque chose. Par exemple, le règlement fédéral n'est plus à jour et devrait impérativement être simplifié. Cela fait plus de cinq ans que l'on y travaille... Nous vivons aussi dans un pays très compliqué avec les différents problèmes communautaires ou l'existence de 4 ou 5 ministres des Sports...

Je suis conscient que la Fédération donne une image d'immobilisme, mais c'est faux de dire que les employés fédéraux ne travaillent pas. Je dois peut-être assumer en partie cette image négative qui circule autour de l'Union Belge. Nous n'avons certainement pas assez communiqué autour des éléments positifs que nous avons réalisés. Le grand public s'est certainement uniquement focalisé sur ce qui ne fonctionne pas...

Etes-vous optimistes pour le futur du football belge?

Je reste positif même si nous sommes clairement dans un creux dans notre histoire footballistique. Il s'agit de cycle et je pense que nous avons pris beaucoup de retard en nous reposant sur des qualifications miraculeuses à des Coupes du Monde. A présent, nous effectuons du bon travail de formation et les premiers résultats se font ressentir dans nos équipes de jeunes avec les -17,-19 et les Espoirs qui vont participer aux Jeux Olympiques. J'ai confiance en la nouvelle direction de la Fédération et espère qu'on les laissera changer les choses. En clair, que les clubs ne mettront pas de bâtons dans les roues de la Fédération. J'ai toujours dit que lorsque l'on possèdera une ligue forte, on possèdera également une forte Fédération. Que tous les clubs arrêtent leurs luttes de clocher...

13:37 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, urbsfa, belgique, diables rouges |  Facebook |

24/08/2006

Champions League : Le tirage au sort des poules à 18 heures

 Suite à la défaite du Standard hier soir face à Steuau, Anderlecht sera le seul représentant belge à ce niveau. Il sera versé dans le chapeau 4, parmi les équipes théoriquement les plus faibles. Le tirage au sort se déroule cet après-midi à Monaco à 18 heures. Le calendrier des rencontres est fixé comme suit :

Journée 1 : 12/13 septembre

Journée 2 : 26/27 septembre

Journée 3 : 1718 octobre

Journée 4 : 31 octobre / 1 novembre

Journée 5 : 21/22 novembre

Journée 6 : 5/6 décembre

 

Groupe A : Barcelone, Milan, Real Madrid, Inter, Liverpool, Arsenal, Manchester, Valence

Groupe B : Lyon, Porto, PSV, Bayern, Chelsea, Roma, Celtic, Lille

Groupe C : Sporting Portugal, Benfica, Bordeaux, Steuau Bucarest, Werder Brême, Olympiacos, CSKA Moscou, AEK Athènes

Groupe D : Anderlecht, Dynamo Kiev, Sofia, Shakhtar Donetsk, Galatasaray, Hambourg, Spartak Moscou, Copenhague

 

La question que nombre de personnes se posent est de savoir ce qu’il faut souhaiter tirer comme équipes. Faut-il espérer un tirage le plus clément possible ou tirer des gros morceaux pour jouer des rencontres de prestige. Etant donné les résultats des dernières années des Anderlechtois ces dernières années, il semble plus raisonnable de jouer des équipes qui sur le papier sont plus abordables.

 

Dans le groupe A, nous attirons l’attention sur le fait que le football espagnol n’a jamais réussi aux Bruxellois. Quitte à prendre un gros, pourquoi pas un club italien comme le Milan AC qui n’a jamais dominé outrageusement les équipes belges lors des précédentes confrontations.

 

Dans le groupe B, des équipes comme le PSV, le Celtic nous rappelle de bons souvenirs et seraient des équipes abordables. Lille parait sur papier également abordable. Il serait plus prudent d’éviter des équipes comme Chelsea, le Bayern ou Lyon.

 

Dans le groupe C, le CSKA Moscou, l’AEK Athènes ou même l’Olympiacos sont jouables mais aussi le Steaua Bucarest qui n’a pas impressionné outre mesure face au Standard. Le Werder Brême est sans aucun doute l’équipe à éviter car cette équipe peut-être considérée comme une des bêtes noires des Bruxellois.

 

En résumé,

le groupe le plus abordable : Milan, Celtic, Steaua Bucarest, Anderlecht

le groupe le plus difficile : Barcelone, Chelsea, Werder Brême, Anderlecht

 

Votre opinion?

15:37 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : champions league, anderlecht, football |  Facebook |

18/08/2006

La journée 3 par nos spécialistes (Ferrera, Cartier,...)

Genk – Standard :

La rivalité entre les deux clubs est bien connue de tous et le retour de Steven Defour sur les terres de son ancien club ne va pas arranger les choses. Les Liégeois (sans Conceicao)ne peuvent se permettre un nouveau faux pas tandis que les joueurs d'Hugo Broos occupent une bien belle première place au général avec un maximum de points. Boskamp a encore des soucis à se faire en cas de nouvelle défaite...

 

Club Bruges – Beveren :

Emilio Ferrera: « C’est un match contre un adversaire qui a connu un début de championnat difficile. Nous sommes, comme eux, restés sur un sentiment d’échec et nous tenons à prendre notre revanche dans cette rencontre devant notre public. Beveren est une équipe qui possède de grandes qualités techniques mais qui pêche un peu dans son organisation car elle doit intégrer de nombreux nouveaux joueurs. La pression ? Dans un club comme Bruges, elle existe toujours. Il faut gagner tous les matches… »

 

Brussels – Saint-Trond :

Albert Cartier : « Saint-Trond est une équipe qui a besoin de points. Ils vont certainement nous laisser venir et essayer d’être patients. Nous sommes, il est vrai, en confiance mais il serait idiot de tirer un bilan après seulement deux rencontres… Nous devons nous battre avec nos valeur ; la solidarité, la générosité… Nous espérons toujours un attaquant supplémentaire. Bangoura ? Je pense qu’il prendra plutôt la direction de La Gantoise ou Genk… »

 

Zulte-Waregem – Lierse :

Francky Dury ne connaît pas un début de saison euphorique. Le compteur de Zulte-Waregem est en effet toujours bloqué à zéro... et l'absence (pour blessure) de Cédric Roussel va compliquer la tâche des Flandriens face à une équipe du Lierse qui possède une belle organisation. Tactiquement, le duel entre Dury et Rene Trost s'annonce également très intéressant

 

GBA – Mons :

Aimé Anthuenis : «On espère prendre les trois points même si Mons me fait une très belle impression depuis le début de championnat. Zoko me plaît beaucoup. Pour nous, il est très important de prendre les trois points à domicile si nous souhaitons respecter notre tableau de marche. Nos deux premiers matches sont assez bizarres, on ne mérite pas la victoire contre Beveren et on ne mérite pas la défaite à Anderlecht. C’est ça le football…. »

 

Charleroi – Cercle :

Moggi Bayat : «C’est le match piège pas excellence. Tout le monde s’attend à ce que Charleroi l’emporte car nous sommes dans une bonne spirale. Ce ne sera pas facile car le Cercle pratique un bon football et ses joueurs n’auront pas de pression… Charleroi doit gagner et est responsable de son sort, si l’équipe joue à son niveau avec la concentration et motivation nécessaire, elle devrait gagner donc Charleroi doit d’abord se méfier de lui-même dans ce match. Le break de 15 jours pour les Diables ? Encore une aberration de la Fédération… »

 

Mouscron – Roulers :

Gil Vandenbrouck : « Nous connaissons fort bien notre adversaire. Les Roulariens jouent en bloc et de manière assez physique, ils sont surtout très dangereux sur les phases arrêtées… c’est ennuyant car une phase de jeu peut être déterminante. Nous travaillons cet aspect de leur jeu à l’entraînement. Nous sommes capables de les battre et visons le 9 sur 9. Ce serait exceptionnel pour le groupe, les dirigeants et surtout nos supporters. Mais attention, c’est loin d’être déjà acquis… »

 

Westerlo – Anderlecht :

 

Le programme du début de saison des Anderlechtois n'est pas évident. Après un déplacement victorieux à Saint-Trond, les mauves affrontent une autre de leur bête noire: Westerlo. Ce match s'annonce explosif et spectaculaire. Les saisons précédentes, Westerlo a souvent donné la leçon aus stars anderlechtoises. En cas de victoire, les mauves feraient le plein de confiance avant d'affronter le Club de Bruges

 

Lokeren – La Gantoise :

Georges Leekens : « Ce n’est pas un match plus important que les autres. Lokeren est une équipe qui a déjà trouvé un équilibre, pas nous. Nous devons réaliser une bonne performance sans mettre de pression excessive sur nos joueurs. Nous avons connu assez de « guerre » pour céder à la panique. Nous travaillons sur du long terme. Petit à petit, nos nouveaux joueurs s’intègrent dans l’équipe. On attend toujours un attaquant. Bangoura ? Trop cher mais c’est le meilleur avant centre de Belgique. Ofulade ? Pourquoi pas… »

 

17/08/2006

Belgique – Kazakhstan : un éternel recommencement…

Le scénario catastrophe a bien eu lieu. Nul ne s’imaginait que les Diables ne remportent pas ce match face à une des équipes les plus faibles d’Europe. Les déclarations des différents protagonistes avant la rencontre étaient elles aussi très claires. Voici quelques échantillons parmi tant d’autres : l’entraîneur René Vandereycken déclarait: « Je suis confiant… Nous devons marquer rapidement pour nous rassurer » et ses joueurs de confirmer: « Le score importera plus que la manière », « Un six sur six est indispensable », «Suite à notre absence de la Coupe du monde, nous avons faim de victoires »,…

 

Un match à notre portée donc où l’occasion était bonne de faire le plein de confiance avant d’affronter les ténors du groupe. Et pourtant dès l’entame de la rencontre, la surprise était totale dans la sélection de nos joueurs. Certes la critique est toujours facile après le verdict  mais dans un match contre un adversaire d’un tel calibre (141ème place mondiale !), pourquoi le sélectionneur n’a-t-il pas mis des hommes à vocation offensive? Pourquoi aligner quatre défenseurs (Vandamme - Vermaelen – Van Buyten – Hoefkens), trois demi-défensifs (Simons – Kompany et Geeraerts même si celui-ci jouait sur l’aile gauche), Goor et Dembele seul en pointe soutenu par Buffel sur son aile ? Laisser des joueurs comme Vandenbergh, Pieroni et Huyzegems sur le banc avaient déjà de quoi surprendre…

 

En première période, les Belges dominaient outrageusement la partie mais ne parvenaient pas vraiment à être dangereux. Certes la sortie de Kompany sur blessure (37’) était préjudiciable à l’équipe mais nous n’avons pas eu l’impression de voir un véritable système tactique dans ce groupe. La circulation de balle était belge mais celle-ci n’était constituée que de ballons latéraux ou en retrait à l’approche du grand rectangle. Nous enregistrons un seul tir en première période par Kompany avant son remplacement par Huyzegems. Le manque de coordination était flagrant. Pire peu avant la pause, les visiteurs auraient dû mener au score si Zhumaskaliyev n’avait pas manqué l’immanquable en tirant au-dessus de la cage vide de Stijnen…

 

En seconde période où l’on pouvait s’attendre à une réaction d’orgueil suite à un supposé « savon » de Vandereycken et une réorganisation tactique de son équipe, ce ne fut, il faut l’avouer, pas meilleur…

 

Les rares contre-attaques des Kazakhs se montraient même menaçantes. Les occasions se succédaient pour les Belges mais le gardien kazakh sortait le match de sa vie en multipliant les arrêts de classe devant Geeraerts, Pieroni ou Buffel. Loin de nous, l’idée de prendre cet argument comme excuse car  n’oublions pas que le rôle du gardien est justement d’effectuer des arrêts ! 

 

Durant le dernier quart d’heure, et dans un stade où les quelques supporters kazakhs chantaient leur encouragement envers leurs héros, les Belges décidaient de jouer en adressant de longs ballons vers un Daniel Van Buyten devenu centre avant. Le manque de lucidité de nos attaquants et (encore une fois) la prestation du gardien adverse ont eu raison de (tous) nos espoirs dans cette rencontre et peut-être même dans cette nouvelle phase qualificative. La déception des joueurs étaient inversement proportionnelle à la qualité du jeu proposé sur la pelouse : absence de réalisme devant le but, manque de pénétration dans l’axe et sur les flancs, perte de balles,... L’entraîneur hollandais des Kazakhs se contentait de déclarer avec une fierté légitime: « Je pense que les Belges nous ont pris un peu de haut depuis quelques jours… »

 

Les plus pessimistes tablent déjà sur une nouvelle contre performance des Diables en Arménie le 6 septembre et les autres se contentent de constater, de manière ironique, que nous occupons une des deux premières places qualificatives pour l’Euro 2008…

 

F.V.

14:53 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, diables rouges, kazakhstan, euro 2008 |  Facebook |

14/08/2006

Belgique - Kazakhstan: Enfin un bon départ...?

Mercredi  16/09: La Belgique affronte le Kazakhstan

 

La sélection de Vander Eycken ne comporte pas vraiment de surprise. On imagine néanmoins que notre nouvel entraîneur nous réservera tout de même quelques innovations dans son 11 de départ. Analysons point par point les joueurs sélectionnés pour notre première rencontre qualificative à l’Euro 2008.

 

A signaler que lors de nos dernières phases de qualification à un tournoi majeur, les Belges avaient réalisé de piètres prestations qui ont pesé lourd au décompte final. La Bulgarie en 2004 (0-2) au Stade Roi Baudouin et la Lituanie (1-1) à Charleroi en 2005.

Espérons que pareille mésaventure ne sera pas au rendez-vous dans un groupe qui à part le Portugal ne recèle pas spécialement de grands favoris. Le groupe 7 est constitué comme suit : Portugal, Pologne, Serbie, Finlande, Arménie, Azerbaidjan et Kazakhstan

 

A noter également que contrairement aux autres années, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés directement pour la phase finale de la Coupe d’Europe qui se déroulera en Autriche et en Suisse.

 

Le noyau des Diables Rouges pour la rencontre Belgique – Kazakhstan :

 

Gardiens :

Stijn Stijnen (Club Brugge), Geert De Vlieger (Zulte-Waregem) et Brian Vandenbussche (Heerenveen).

 

Compte tenu des absences de Proto et Scholen pour blessures, la sélection semble logique même si certains regrettent la non sélection de Bailly (Genk) ou Cordier (Brussels). Stijnen devrait être titulaire mais il ne donne pas l’impression d’être au meilleur de saforme en championnat. Geert De Vlieger par contre accumule les bonnes prestations avec Zulte-Waregem et bénéficie d’une grande expérience sous la vareuse nationale (54 caps et 43 sélections).

 

Défenseurs :

Carl Hoefkens (Stoke City), Vincent Kompany (Hambourg), Daniel Van Buyten (Bayern Munich), Jelle Van Damme (Anderlecht), Anthony Vanden Borre (Anderlecht), Thomas Vermaelen (Ajax Amsterdam).

 

Ce secteur de l’équipe semble donner le plus d’assurance dans le groupe. Nous aurons (croisons les doigts) enfin le plaisir de voir nos deux Allemands jouer ensemble dans l’axe de la défense. Daniel Van Buyten et Vincent Kompany représentent nos joyaux au niveau international et devraient donner de l’assurance à toute l’équipe. Le manque d’automatisme pourrait cependant nous occasionner des sueurs froides. Sur l’aile droite, Van den Borre devrait bénéficier de la confiance de Vander Eycken malgré son passage à vide à Anderlecht. Le sélectionneur compte profiter de ce match pour le relancer moralement. A gauche, Vandamme retrouverait son poste de latéral qu’il n’occupe pas dans son club. Ne jouons pas les oiseaux de mauvais augure mais espérons que ces deux derniers ne recueillent pas un carton rouge comme récemment à Anderlecht ! Hoefkens, Vermaelen sans oublier Simons sont capables de pallier la moindre défaillance d’un de nos titulaires.

 

On constate également les absences de joueurs comme Deschacht, Léonard, Deflandre ou Caluwé,…

 

Milieux :

Timmy Simons (PSV), Karel Geraerts (Standard), Bart Goor (Anderlecht), Koen Daerden (FC Bruges), Steven Defour (Standard), Thomas Buffel (Rangers), Wim De Decker (Genk)

 

Le milieu de terrain ne recèle pas de grandes personnalités mais les possibilités sont nombreuses. En milieu défensif, Simons et Geeraerts semblent à juste titre incontournables. A droite, le coach devra effectuer un choix difficile mais devrait donner sa chance à un Steven Defour qui prend de plus en plus d’assurance au Standard. La tendance du joueur à rentrer dans l’axe du jeu devrait libérer un beau couloir à Vanden Borre. Thomas Buffel rivalise aussi de talents pour occuper cette place mais le Liégeois à l’avantage de déjà compter quelques matches de compétition dans les jambes. A gauche, Bart Goor devrait encore recevoir la préférence sur un Koen Daerden qui aura vraisemblablement un rôle de joker de luxe dans l’équipe. L’appelé de dernière minute De Decker complète le noyau.
 

 

 

Attaquants:
Moussa Dembele (AZ Alkmaar), Stein Huysegems (Feyenoord), Luigi Pieroni (Auxerre), Kevin Vandenbergh (Genk).

 

Vandenbergh semble avoir la cote auprès du coach national et possède la grande forme dans son équipe (déjà deux buts en deux rencontres). Luigi Pieroni, selon les derniers indicateurs, a enfin acquis un statut de titulaire à Auxerre. Huyzegems, tout auréolé de son transfert à Feyenoord, est dans une spirale positive. Vander Eycken devrait toutefois opter pour l’option Pieroni qui semble être plus complémentaire avec Vandenbergh. Espérons que nos attaquants alimenteront leur compteur des buts marqués sous la vareuse des Diables car à ce jour les statistiques de nos attaquants sélectionnés ne sont pas impressionnantes : Vandenbergh (9 caps et 2 buts), Pieroni (15 caps, 1 but), Huyzegems (5 caps, 0 but), Dembele (2 caps, 0 but).

 

Les meilleurs buteurs des Diables présents sont Goor avec 13 buts (66 caps), Buffel avec 6 buts (28 caps) et Daerden avec 3 buts (8 caps).

 

Cette rencontre est semble-t-il le match idéal pour les Diables et leur permettre d’enfin commencer les qualifications dans une position favorable. Il pourrait donner la dose de confiance nécessaire à ce nouveau groupe avant d’affronter les plus gros calibres.

 

Le programme des Diables :

16/08/06 : Belgique – Kazakhstan, 06/09/06 : Arménie – Belgique, 07/10/06 : Serbie – Belgique, 11/10/06 : Belgique – Azerbaïdjan, 15/11/06 : Belgique – Pologne, 24/03/07 : Portugal – Belgique, 02/06/07 : Belgique – Portugal, 06/06/07 : Finlande – Belgique, 22/08/07 : Belgique – Serbie, 12/09/07 : Kazakhstan – Belgique, 13/10/07 : Belgique- Finlande, 17/10/07 : Belgique – Arménie, 17/11/07 : Pologne – Belgique, 21/11/07 : Azerbaïdjan – Belgique

 

FV

02/08/2006

Emilio Ferrera: Nous pouvons repartir sur de bonnes bases

Nous avons connu la saison dernière des moments difficiles mais à présent l’équilibre est à nouveau présent dans notre équipe. Nous avons la chance de pouvoir, en quelques sorte, continuer sur notre lancée de la saison dernière. Lors des 5 dernières rencontres, nous n’avons encaissé que 2 buts. Notre assise défensive est solide et fiable.

 

Ai-je plus de pression en tant qu’entraîneur d’un grand club ? Non, je ne pense pas car un entraîneur où qu’il soit doit essayer de gagner. Paradoxalement, dans un grand club, tout est prévu pour ne se concentrer que sur le football.

 

Cette saison, nous avons privilégié la qualité plutôt que la quantité. La saison dernière, nous avions transféré 8 à 9 joueurs avec un succès mitigé. Nous avons acquis deux joueurs de valeur sûre (Salou, Daerden) et des éléments qui vont progresser (Dreesen, Chavez). Ce ne sera pas évident pour Salou de s’intégrer rapidement  mais on va lui laisse le temps car cela en vaut la peine… Pour l’instant, nous disposons de joueurs plus expérimentés que lui.

01/08/2006

Hugo Broos : Defour ? C’est triste…

 

Notre objectif, cette saison, est de faire mieux que la saison dernière. Nous devons prendre plus de points mais également mieux jouer au football. La manière dont nous jouions au football la saison dernière ne pouvait me satisfaire. Avec quelques points de plus, nous devrions gagner une ou deux places au classement. Mon objectif est donc de terminer dans les quatre premiers au général.

 

Nos transferts ? Les départs de Daerden et Defour sont importants pour notre équipe. Daerden, nous ne pouvions faire autrement. Déjà la saison dernière, de nombreux clubs se l’arrachaient. Le Président Vaesen avait promis qu’il réclamerait 4 millions d’euros pour un tel joueur. Le Club Brugge nous a payé cette somme. Le cas Defour me désole car je ne comprends pas qu’un joueur si jeune se permette de faire des menaces au club qui l’a révélé.

Nous devons faire avec ces départs mais nous avons bien investi. Il nous manquait peut-être un peu de caractère et des joueurs comme De decker et Vrancken devraient nous en apporter. Notre attaquant Bosjnak pourrait également être une bonne surprise du championnat.

 

Notre équipe est certainement aussi forte que la saison dernière !

15:37 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, jupiler league, genk, defour, broos, foot |  Facebook |

Moggi Bayat : On constituera peut-être une petite surprise dans ce championnat

Nos ambitions dans ce championnat sont simples : prendre le maximum de points et embêter au maximum les gros calibres du championnat. Pour arriver à nos fins, nous avons transférés de très bons joueurs. Notre meilleure acquisition c’est le fait d’être parvenu à conserver Dante qui est sans aucun doute le meilleur back gauche du pays. L’attaquant Théreau est un joueur qui va surprendre beaucoup d’amateurs de football. Il est grand (1.91 m), très combattif, doué des deux pieds et il gagne beaucoup de duels. Il va certainement faire aussi bien que Sterchele l’an dernier à Charleroi. J’en suis sûr ! Nous avons aussi donné la chance à Smolders de relancer sa carrière en Belgique. Il faut tout de même se rappeler que cet ancien joueur de Bruges était un grand espoir de notre football, il s’est un peu perdu en Hollande mais il a incontestablement les qualités pour revenir à un très grand niveau. Souza est un solide défenseur central en provenance de Mons qui va nous rendre de sacré service.

 

Comme chaque saison, nous faisons également confiance à nos jeunes et cette année, nous en avons intégré quatre dans le noyau A dont le talentueux Habibou qui peut percer cette saison.

 

Certains affirment que nous manquons d’ambition ? Je ne pense pas , souvenez-vous qu’en quelques années nous avons sauvé financièrement le club et que le nombre d’abonnés est en constante augmentation. Nous constituerons peut-être une des surprises du championnat !

11:16 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jupiler league, charleroi, football, sporting, bayat |  Facebook |

31/07/2006

Anderlecht – GBA selon Marc Delire

Anderlecht – GBA







 

Marc Delire (11) : Avec ce qu’ils ont montré, Anderlecht a pour ambition de marquer un but de plus que son adversaire. Leur axe central est pour le moment très faible mais quelle belle équipe offensive. Finalement c’est çà le foot, marquer un but de plus. Attention à Sterchele qui pourrait créer la surprise. Masi à mon humble avis,  il devra marquer de nombreuses fois pour ramener les trois points à Anvers…

18:15 Écrit par Francois dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anderlecht, beerschot, gba, jupiler league, division 1, delire, 11 |  Facebook |

Le pronostic de Marc Delire avant Standard - Charleroi

Standard -  Charleroi

Marc Delire (11) : Etant donné la mentalité des supporters liégois, ils doivent être jaloux de leurs concurrents au titre et de déjà se retrouver à trois points. Le moindre faux pas face à Charleroi pourra s’apparenter à un petit drame. Les Carolos ont les moyens de faire douter les joueurs du Standard. Ce sera un match physique et spectaculaire avec un engagement, qui je l’espère, restera correct.

09/06/2006

Herman Vermeulen supporte le Brésil

Herman Vermeulen 

Entraîneur de Saint-Trond 

Supporter de quelle équipe ? Le Brésil

Quel pays sera Champion du Monde ? Le Brésil

Quel pays sera la révélation de la Coupe du Monde? La Côte d’Ivoire ou un pays africain

Quel pays sera la déception de la Coupe du Monde ? L’Allemagne

Qui sera le meilleur joueur de la Coupe du Monde ? Ronaldinho

Quel est votre maillot préféré ? Celui de l’Argentine

Qui est votre idole ? Ronaldinho

Pourquoi la Belgique n’y est pas ? Nous sommes passés à côté des matches importants et nous subissons un manque de talent

16:06 Écrit par Francois | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |